Accueil Non classé Il pleut dehors

Il pleut dehors

0
0
35

Il pleut dehors et j’adore le bruit de la pluie, même si c’est difficile de se mettre à faire. Je mange des carambars, j’ai envie d’aller m’acheter du chocolat. J’ai envie de sérotonine et de nicotine. C’est assez facile à surmonter. Mais je vais quand même manger un nouveau carambar. Je suis addict à du bonheur dans ma tête, pas facile aujourd’hui sans lumière, mais je suis au chaud, avec mon ordinateur, j’ai la flemme de travailler le documentaire pourtant j’ai de la chance, changer sa posture intérieure, retrouver le calme pendant la tempête. Alix est parti ce matin, même si je l’aime cela me fait du bien, je retrouve mon intériorité. Je doute, je me demande si j’ai fait un choix du coeur. Je sens bien que je n’ai pas envie de retourner à On passe à l’acte mais à la fois je peux apprendre. Rien n’est parfait je crois, sauf ma perception.

Si je me crois parfaite, si je vois le monde parfait. Si en fait le monde est parfait, c’est une question de perception. Je suis bien quand j’écris, je vide quelque chose dans ma tête, l’énergéticienne m’a dit d’écrire, d’écrire des chansons, mais j’aime aussi d’abord vider mon esprit, vider ma tête. Je ne peux plus fumer, l’état de stress est trop grand quand je fume, mon corps ne peut plus, j’aime le spirituel mais qu’ai-je à raconter ? Justement que je sais déjà tout ? Ce n’est pas vrai, enfin je ne sais rien de l’expérience de la Terre, dois-je passer par cela pour comprendre que tout est amour comme Gregory ? J’ai du mal à me fondre dans l’univers, à aimer la vie terrestre. « Le bonheur est un art de vivre qui est en chacun de nous », trouver le bonheur dans les choses terrestres.

Regarder le monde plus en profondeur, l’ausculter comme un avis médical, aller au fond des choses c’est une bonne chose. Trouver la joie comment ? Juste en décidant, est-ce possible de décider d’un coup que je peux. Maintenant je suis heureuse, je suis en joie, je me sens bien, je me sens magnifiquement bien, je connecte mes pensées à des choses positives. J’ai une maison superbe, j’ai hâte de recevoir les retours du documentaire, j’ai envie de voir Aurélie, je la verrai demain j’espère ? Je dois appeler pour mon audition musicale.

Univers, moi même, je demande une réponse, je demande où dois-je me trouver, quel est ma mission, quel est mon chemin, quel forme doit prendre mon chemin pour que je m’épanouisse vers la vie la plus élevée. Je veux des signes sur mon chemin, ici et maintenant s’il vous plait.

J’ai une famille superbe et aimante qui me laisse libre de faire ce que je veux, de réaliser mes rêves. J’ai une famille qui a touché à ce sur quoi on devait faire lumière, le sacré en moi. Ils ont touché à mon essence pure, à l’endroit le plus précieux en moi, celui qui demandait à être vu, la pureté de qui je suis.

Je suis une âme magnifique avec plein de talents et je peux mettre ces talents à profit si je veux bien m’inclure, entrer dans ce monde, lui donner de ma lumière, si je veux bien faire ma part. Je ne veux pas faire ma part n’importe où, je veux me lever le matin en étant animée, épanouie, heureuse. Pour cela il faut oser faire un pas vers ta lumière, il faut aller vers ce qui te rend heureuse. Tu sais ce qui te rend heureuse, tu aimes chanter c’est vrai, tu aimes voyager, tu aimes danser, tu aimes donner, tu aimes enseigner, tu aimes raconter, tu aimes les grandes aventures, tu aimes l’amour des autres, tu aimes percevoir avant le reste, tu aimes trouver l’origine des choses, fais-en des chansons, raconte ce que tu sais, raconte ce que tu vois, ce que tu dis, raconte ton monde, raconte ton monde à toi, raconte l’histoire de Baya, souviens toi de ce que tu perçois, tu le sais nettement, il y a une histoire à conter, à honorer, celle que tu veux voir s’incarner dans le monde, pour cela il faut l’exprimer, la raconter, la croire, la dire, petit à petit ce qui est dit est entendu avec le coeur, ça transperce les coeurs et tout prend forme dans ta réalité, pour cela incarne cette réalité, incarne cet joie, incarne cet amour, ces couleurs, ces fruits, ces contrées lointaines que tu as connu qui parlent d’amour, qui parlent de main qui se serrent, tu penses à Jésus mais c’est exactement cela. Tu vois que tu as renoué le contact avec moi, je ne disparais pas c’est juste que tu minimises le contact, tu crois parfois qu’il faut de grands mots alors que je peux être exactement à la même fréquence que toi, je t’apporte toujours ce que je peux, à tout moment, que tu me percoives ou ne me perçoive pas, je suis toi qui parle, je suis moi qui parle, nous sommes un qui parlons à l’autre puis nous répondons. Pour ton avenir Marion, il existe l’avenir que tu veux et tu le sais, tu as trouvé tout ce qui te met en joie mais tu ne décides pas d’être en joie, tu décides d’être en paix pour l’instant, les addictions oui qui t’appellent oui, c’est humain, fume, fume si tu veux, rien ne change à ton âme, c’est ton corps qui dit ce n’est pas moi, ton corps a une vie, une envie, il est en vie, il t’appelle, tu en fais ce que tu veux, tu es libre d’être ce que tu veux, fume des lights, ça sonne faux en toi tu vois, tu vois le stress, la peur de dépasser ça, qu’est-ce qui te fait peur ? D’être accro ? C’est une épreuve infime, tu en fais tout un plat, quelqu’un se met à parler avant moi, c’est ta peur, détends toi, tu verras que tu fais ce que tu veux de ça, tu es libre. Marion, l’avenir c’est toi qui décide, tu sais ce que tu veux, décide, agit en conséquence, une part de toi ne veut pas, elle a la flemme car tu ne veux pas être sur Terre, car tu te souviens de combien tu étais bien pourtant tu as décidé de venir, tu étais en joie d’aider, tu es une si vieille âme qui a tant à dire et à donner avec joie, écrit avec joie, témoigne de ce que tu sais Marion, tu es particulière, tu as un truc à toi, raconte dans des poèmes que tu mets en image, dis combien tu sais que la vie peut être mille fois mieux que ce que tu vis là, saisis toi de ces fréquences, prouve le, montre la marche, créé comme neuf e nouveau monde qui est le tien, tu as carte blanc, tu voudrais les réponses, mais tu as la capacité a créer, je ne te priverai pas de ce pouvoir, tu peux créer ce que tu veux imagine, sur une feuille blanche, ton monde rêvé, ta maison rêvé, ta vie rêvée et créé, avance vers. Tu peux inventer un paradis sur terre, essaye tu vas voir, tout viendra à toi, cela n’exclut pas le fait qu’il faut que tu participes à cette réalisation, mais ce n’est pas si monumental à faire et puis avoue, ça passe le temps de faire ce que l’on aime et puis tu reviendras un jour avec nous, tu sens ton coccyx là ? C’est toi qui ne veut pas être, qui met un frein à être, tu te prépares au cas où s’il faut partir, tu n’es jamais sure de rester, tu n’es jamais sure de rester sur la Terre, pourtant tu l’aimes, pourtant tu l’adores, pourtant tu as choisi, je te demande un choix clair, tu es aidé marion, tu es aidé depuis toujours et cela ne changera jamais. Tu es dans un état autre quand tu écris là, le canal passe tranquillement et tu le sais, la plupart des gens le sont mais n’en sont pas conscient. Tu as des capacités cérébrales hautes, tu es une vieille âme, tu viens ici raconter des choses, tu as besoin de cette relance au jour le jour pour exister pour savoir vers où aller, comme beaucoup mais toi c’est particulier, tu ne sais pas où aller si tu ne l’as pas car tu n’es pas totalement ancrées, ancre toi correctement à la Terre, ça passe par manger la terre, l’aimer, la croquer, l’adorer, les plaisirs du corps, fais l’amour, touche touche des corps, toujours les corps des autres, embrasse, danse, creuse, cours, touche la terre, aime la terre dévore là, ose être et faire chaire avec elle, tu ne peux pas continuer à vivre désancre, va courir sous la pluie pour téaérer, fumer si tu veux t’ancrer, ce n’est pas grave, mais cours mange prie aime, dévore la veine te retient plus, lache prise dans ton corps, lache prise dans ton estomac, laisse faire, accepte le don, écris de la musique, il fut un temps pour où tu savais depuis que tu as ouvert la prote, le canal, tu t’es coupé quelque part, tu nous cherchais depuis longtemps avec le cannabis mais il est temps maintenant marion de rentrer dans la terre, de la soulever, de l’embrasser, de crier que tu aimes, de fouler le sol, voyage, part, envole toi, fait, dis, croque, touche, touche touche les fleurs et la mort. N’ai pas peur tu sais maintenant que la peur ne sert plus à rien, tu sais que tu peux faire tout ce que tu veux, la peur est inutile maintenant, détends tout ton corps et prendre une gradnde inspiration. Tu as 26 ans et des tas de choses à découvrir, tu as tout le temps, tu as tout le temps d’aimer la vie. Souris, prends, croche, attrape au vol, fonce fonce fonce n’en démord pas. Mange la vie, dévore, mange ce qui est bon, fume si cela t’apaise, mais accepte de vivre !!!!!Tu sens ton coccyx il est douloureux, c’est parce que je touche quelque chose de fort en toi qui demande à sortir, à ‘exprimer, à exister, tu résistes, tu empêches, tu empêches aux cellules de faire leur travail, tu les empêches de magnifester leur pouvoir le plus élevé, tu leur empêche la sexualité, tu as peut de vivre, tu as pris peur de vivre, enfermé dans tes croyances, des croyances sur la sexualité, tu es limité, tu es enfermé dans un tout petit monde, tu as plein de limites en toi, beaucoup déjugeant, qui veulent éclaté que tu t’améliores et comment jepeux le faire? libre, ivre, oxygène, joie, ouverture, intérêt, interesse toi au monde, fais le parler, fais parler le monde. Je m’en vais maintenant, je te laisse te relire. Je t’aime mon petit bout de chaire musclé beau à en crever, tu es d’une beauté incalculable, tu es libre, créatrice, pretresse qui mérite l’amour du monde.

  • yoooolooo

    Je suis triste ce soir, je suis fatiguée, je sens que je ne ressens pas l’amour dans…
  • Dormir

    Je suis très fatiguée c’est vrai, je suis à peine rentrée, je dois dormir beaucoup p…
  • Per averti

    C’est beau, de faire l’amour, de sentir le désir de son opposé et d’avoi…
Charger d'autres articles liés
  • yoooolooo

    Je suis triste ce soir, je suis fatiguée, je sens que je ne ressens pas l’amour dans…
  • Dormir

    Je suis très fatiguée c’est vrai, je suis à peine rentrée, je dois dormir beaucoup p…
  • Per averti

    C’est beau, de faire l’amour, de sentir le désir de son opposé et d’avoi…
Charger d'autres écrits par ocima
  • yoooolooo

    Je suis triste ce soir, je suis fatiguée, je sens que je ne ressens pas l’amour dans…
  • Dormir

    Je suis très fatiguée c’est vrai, je suis à peine rentrée, je dois dormir beaucoup p…
  • Per averti

    C’est beau, de faire l’amour, de sentir le désir de son opposé et d’avoi…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier …