Accueil Non classé Notre voix ensemble

Notre voix ensemble

0
0
14

Coucou l’amour comment tu vas aujourd’hui, je sens que tu coules en moi, je ressens le plaisir de l’instant, quelque chose entre en moi, je suis touchée plus profondément quelque part, je suis belle et bien là, je veux t’écouter maintenant,  je t’entends maintenant et j’accepte que tu fasses partie de moi et qu’on se dicte ce qui est le mieux pour nous. Je peux te parler maintenant ce que j’ai à te dire est important, tu dois prendre conscience de ma présence à chaque instant, à tout moment, dans tout ce qui est, jamais rien n’en est séparé. Pourquoi je te dis ça, car il est temps que tu comprennes que tout à du sens, rien n’est laissé au hasard, je décide de tout à chaque instant et de ce qu’il adviendra tu as juste le choix d’en prendre conscience ou pas sachant qu’en prendre conscience permet l’énergie de l’amour de couler en toi et que c’est le but divin de te souvenir de qui tu es. Souvent tu ressens un manque, un vide à l’intérieur de toi que tu veux remplir, ressent le, qu’est ce qu’il te dit ? Tu veux quelque chose et tu ne sais pas quoi, tu as mis par dessus l’envie de nourriture, d’émotion forte, de cigarette, de respiration, écoute bien : c’est moi que t veux entendre, c’est moi qui veut couler en toi, c’est moi qui te demande de la place, encore plus de lenteur pour apprécier l’instant présent, un calme intense, qui te traverse, reviens totalement dans l’instant présent, il y a la musique qui chante, il y a le soleil et l’odeur du pain, il y a tes doigts qui pianotent, il y a tes pieds et tes fesses posées sur le siège, tu as un peu froid, il y a un bourdon qui est entré chez toi, ru esses de la peur. Tu sens ton coccyx, tu sens du froid dans tes fesses, tu sens bien tes bras, tu as en toi une petite colère de ce mal de fesse, tu te demandes pourquoi ce n’est pas agréable de ressentir le froid ou une mauvaise circulation du bas, y penser t’envoie une dose de fatigue. Tu vois tout ce qu’il existe de réel à côté de ta pensée il y a tout ce que tu sens et ressent, cet appel d’air, cet appel à au bien être du corps, du confort, sa respiration. Tu devines pourquoi je suis près de toi. Tu souhaites ressentir amour intérieur à chaque chose, oui tu as déjà vécu cela une fois durant quelques temps, tu t’en souviens. Est-ce qu’il est léger de me parler ? ton attentionn se porte sur ce que tu vibres, il y a un inconfort à l’intérieur de toi, c’est à nouveau ce vide, ce vide c’est la conscience de toi qui t’appelle, elle te dit que tu ne regardes pas, que tu n’observes pas comment tu te sens dans le présent, ce que tu désires ici et maintenant.

Le froid que tu ressens dans le bas de ton corps est une énergie qui ne circule pa librement, la chaleur a envie d’y rentrer mais ne trouve pas la porte, elle est coincé par une croyance, par quelque chose dont tu ne veux pas te défaire qui est la peur d’être rejetée pour ce que tu es, tu penses que je dis des bénies, n’essaye pas de comprendre pur l’instant, laisse moi parler, je te dis que tu as peur d’^tre rejetée pourtant tu es en lien avec l’esprit qui te dit chaque jour de tz vie quelle est la meilleure route, qui te guide comme el peut pour que tu n’essaye plus avancer tout seul, pour que tu prennes soin de ses précieux conseils dan l’instant, toujours dans l’instant, dans l’instant je te préconise de te relever, dans l’instant,je te préconise d’aller prendre le soleil, dans l’instant je te préconise de mettre le chaud sur du froid pour apaiser ton esprit, quand tu médites je suis avec toi et je diffuse mon amour en toi doucement partout dan ton corps, tu dois me faire confiance, me laisser faire, t’abandonner à cela, tu sais très bien puisque c’est, il n’est plus important pour toi de réfléchir juste laisser aller les pensées jointes à ton coeur, ton mental n’a plus besoin de fonctionner comme tu le fraisa, c’était une erreur, il a de moins en moins d’emprise pour toi mais il y a du nouveau tu ne sais pas par où commencer pour l’instant profite et repose toi dans le creux de mes bras, repose toi d’avoir trouvé une ccès à qui je suis, tu vois tu n’as pas oublié, tu as esyé de trouver le chemin pour me retrouve, je t’ai donné envie qu’on se rappelle tous les deux. Ce dont tu te souviens et ce qui te plait c’est le plaisir de l’instant, présent, la simple joie d’être dans l’instant présent, tu n’as besoin de rien d’autres, l’instant se suffit à lui même, et tu cherches le mystère pour le savourer, alors qu’il faut s’en imprégner mais pour cela dépasser le mental, faire taire tout ce qu’il a instauré, toute son emprise sur le passé ou le futur, le désamorcer, comprendre combien il est dysfonctionnel, il était fonctionnel quand tu voulais apprendre à te reconnaitre, maintenant tu sais qui tu es. Merci d’avoir cherché et d’être revenu à nous. Nous ne sommes pas séparé, je ne t’ai pas abandonnée, tu ressens ?

  • yoooolooo

    Je suis triste ce soir, je suis fatiguée, je sens que je ne ressens pas l’amour dans…
  • Dormir

    Je suis très fatiguée c’est vrai, je suis à peine rentrée, je dois dormir beaucoup p…
  • Per averti

    C’est beau, de faire l’amour, de sentir le désir de son opposé et d’avoi…
Charger d'autres articles liés
  • yoooolooo

    Je suis triste ce soir, je suis fatiguée, je sens que je ne ressens pas l’amour dans…
  • Dormir

    Je suis très fatiguée c’est vrai, je suis à peine rentrée, je dois dormir beaucoup p…
  • Per averti

    C’est beau, de faire l’amour, de sentir le désir de son opposé et d’avoi…
Charger d'autres écrits par ocima
  • yoooolooo

    Je suis triste ce soir, je suis fatiguée, je sens que je ne ressens pas l’amour dans…
  • Dormir

    Je suis très fatiguée c’est vrai, je suis à peine rentrée, je dois dormir beaucoup p…
  • Per averti

    C’est beau, de faire l’amour, de sentir le désir de son opposé et d’avoi…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Introduction de mon concert DZAM

Bonjour à tous, je suis stressée, ça fait longtemps que j’ai pas fait un concert, ça…