Accueil Non classé Per averti

Per averti

0
0
31

C’est beau, de faire l’amour, de sentir le désir de son opposé et d’avoir du désir pour, réaliser que ça ressemble beaucoup à faire l’amour avec une femme, je suis heureuse de découvrir ça, ça me rend bien, heureuse, accomplie, d’autant plus que c’est beau, et que c’est poétique, et que c’est léger, et que c’est agréable et que j’aime passer du temps avec lui, mais pas trop pour me retrouver seule comme maintenant et me reposer, tranquillement. Me poser tranquillement et sentir la paix, voir mes rideaux se lever avec la force du vent, oser dire non, regarder par la fenêtre, sentir les effluves du toucher, m’allonger dans ce salon en écoutant des chansons italiennes, prendre soin de moi et de mon esprit, me retrouver avec moi même, j’ai aussi envie de voir Camille parce que je l’aime, c’est une personne si sublime, sa nuance, j’aime sa nuance, elle me fait penser à de l’ambre, de la lumière

  • yoooolooo

    Je suis triste ce soir, je suis fatiguée, je sens que je ne ressens pas l’amour dans…
  • Dormir

    Je suis très fatiguée c’est vrai, je suis à peine rentrée, je dois dormir beaucoup p…
  • vider

    Je ressens le besoin d’écrire car je suis agitée et je ressens le manque au fond de …
Charger d'autres articles liés
  • yoooolooo

    Je suis triste ce soir, je suis fatiguée, je sens que je ne ressens pas l’amour dans…
  • Dormir

    Je suis très fatiguée c’est vrai, je suis à peine rentrée, je dois dormir beaucoup p…
  • vider

    Je ressens le besoin d’écrire car je suis agitée et je ressens le manque au fond de …
Charger d'autres écrits par ocima
  • yoooolooo

    Je suis triste ce soir, je suis fatiguée, je sens que je ne ressens pas l’amour dans…
  • Dormir

    Je suis très fatiguée c’est vrai, je suis à peine rentrée, je dois dormir beaucoup p…
  • vider

    Je ressens le besoin d’écrire car je suis agitée et je ressens le manque au fond de …
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Accepter de regarder

Ce que je n’ai pas voulu voir en moi : tristesse et colère nichée à l’intérieu…